Catherine André - Une griffe au musée Soulages - Voir la vidéo en plein écran

Catherine André, styliste de renommée internationale, créatrice de la marque éponyme, dont le studio de création est installé à Millau, a été fortement inspirée par le musée soulages et son architecture. Une collaboration est née entre la créatrice et le musée, elle a conçu et créé un vêtement spécifique et unique pour les agents d’accueil. Elle apporte son soutien en nature, en fabricant les 44 vestes pour les 22 agents d’accueil permanents.

Le choix du style de vêtement s'est porté sur une stricte veste tailleur presque unisexe (plus cintrée en femme) donc uniforme, coupée dans une maille piquée souple mais compacte, bicolore et double face, une face bleue en viscose sèche, une face noire en coton. Cette technique de maille donne un effet moiré noir/bleu au porter du vêtement.

A l’instar de chaque pièce de mes collections, les détails sont essentiels, d’où ce liserai jacquard rouille aux poignets et bas de la veste et les boutons en zamak oxydé inscrivant ce vêtement dans l’atmosphère dense et métallique du musée.

Cette veste est conçue pour être facile à endosser, à vivre et à entretenir.
Elle n’est pas ostentatoire, ce n’est pas un objet de mode, elle est là pour vêtir, pour identifier et intimer le respect.
Elle doit être facile à endosser et à vivre comme le sont les vêtements en maille.
Tricotée et fabriquée en France au Puy-en-Velay, chaque pièce porte un numéro de série limitée.





Avec le musée Soulages, Rodez Agglomération dispose d’un lieu dédié à l’art et à la culture sans précédent. L’ouverture de l’établissement en mai 2014 a permis au territoire de changer de dimension. Il a accueilli plus de 500 000 visiteurs en moins de trois ans. Un succès le plaçant aux tous premiers rangs des musées de province et qui en fait incontestablement le musée le plus important de la région Occitanie.
Le musée soulages est dorénavant installé dans la ville ; les habitants, mais également les prestataires touristiques et plus largement les entreprises sont convaincus de l’intérêt majeur que représente l’infrastructure en termes de valorisation du territoire et d’amélioration de l’attractivité.
Force est de constater aujourd’hui que le musée Soulages accueille quotidiennement un public nombreux, de tout ordre et de toute provenance. Une reconnaissance rapide et par tous, des agents d’accueil et de surveillance, est indispensable pour améliorer encore plus la qualité de l’accueil.